Soviet JS-4 Heavy Tank

53,59 

Kit en plastique TRUMPETER au 1/35

Rupture de stock

UGS : Trumpeter 05573 Catégories : , Étiquettes : ,

Le Josef Stalin est un char d'assaut soviétique de la Seconde Guerre mondiale.

Afin de contrer les chars lourds allemands Tigre et Panther, les ingénieurs soviétiques se penchèrent sur la conception d'un nouveau char de combat, devant allier fort blindage, bonne puissance de feu, fiabilité, vitesse élevée et bonne mobilité. Le résultat de ces recherches fut le JS-1, très semblable extérieurement au char KV-1S, avec de meilleures performances et fiabilités mécaniques, et meilleurs blindages 90 mm d'épaisseur pour l'avant du châssis, contre 76 mm pour le KV-1S. La tourelle est elle aussi nouvelle 100 mm de blindage en frontal, contre 82 mm pour le KV-1S, armée d'un canon de 85 mm D-5T et de deux mitrailleuses DT de 7,62 mm. La mise au point et la production de cette nouvelle tourelle ayant été plus rapide que celle du nouveau châssis, elle fut montée sur un châssis de char KV-1s, ce qui donna naissance au KV-85.

Le nouveau châssis enfin disponible, coiffé de cette nouvelle tourelle, est nommé JS-1 ou JS-85. Environ 107 engins seront produits et utilisés sur le front, mais les premiers retours d'expériences sont mauvais : le blindage est trop peu épais et mal conçu, et le canon de 85 mm est trop peu puissant. La réactivité des ingénieurs soviétiques de l'époque ne peut être niée, même si les résultats obtenus s'appuient sur plusieurs années de recherches : en peu de temps, ils revoient entièrement le châssis du JS-1, dont le blindage de châssis frontal passe à 120 mm160 mm pour la tourelle. Le canon de 85 mm est remplacé par le tout nouveau 122 mm A-19. Ce nouvel engin nommé JS-2 supplanta rapidement les JS-85 et KV-85. Enfin, le 122 mm A-19 est remplacé par le canon/obusier 122 D-25T, doté d'un nouveau frein de bouche et équipé d'un système de chargement semi-automatique. Cette troisième mouture est nommée JS-2 modèle 1944. Après guerre, une mitrailleuse DShK de 12,7 mm prend place sur la tourelle, et plusieurs autres modernisations apportées à l'engin donne le JS-2M. 3 475 JS-2, JS-2 modèle 1944 et JS-2M sortiront des chaînes de montage, pendant et après la Seconde Guerre mondiale. Le JS-3, successeur du char JS-2 et de ses dérivés, apparaitra en unité courant avril 1945 mais ne combattra pas en Europe suite à la capitulation de l'Allemagne, et s'il fut ensuite envoyé en Extrême-Orient, la capitulation de l'empire nippon intervint avant son engagement au feu.

Parallèlement fut développé le JS-4 qui, malgré de gros problèmes de fiabilité, fut produit à 250 exemplaires pendant la fin des années 1940, Le JS-6 avec une transmission électromécanique et le puissant JS-7, armé par un canon de130 mm à chargement automatique, capable d'encaisser des tirs de 128 mm (cependant, sa masse équivalente au Tigre II fit écarter sa mise en production). En 1948, fut lancé un nouveau projet, l'objet 730 ou JS-8 dont 10 exemplaires furent produits, amélioré en JS-9 puis T-10A (les lettres JS, signifiant Joseph Staline, disparaissant avec la mort de celui-ci) qui fut enfin lancé en production de série en 1956. En 1957, ce fut le T-10B et finalement T-10M peu de temps après, la production de ce dernier modèle stoppa en 1966.


Informations complémentaires

Poids0,85 kg
Dimensions20 cm
Echelle

1/35

Matériau

Plastique

Période

1939-1945/WW2

Nation

Russe-Russian

En plus

Photodécope et Canon Aluminium

Brand

Trumpeter

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Soviet JS-4 Heavy Tank”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aimer ceci

0
Votre panier est vide !

Il semble que n'ayez aucun produit dans votre panier.

Visiter la boutique