F-8E Crusader “Marines”

20,50 

Kit Plastique Hobby2000 au 1/72

En stock

UGS : Hobby 2000 H2K 72074 Catégories : , , , , , Étiquettes : , ,

Vought F-8 Crusader

Vought F-8E Crusader
Vue de l'avion.
Vol en 1965 d'un F-8E Crusader de l'US Navyrattaché au porte-avions USS Oriskany (CV-34).

Constructeur Vought
RôleIntercepteur
Premier vol
Mise en service
Date de retrait pour l'aéronautique navale française
Nombre construits1 260
Équipage
1 pilote
Motorisation
MoteurPratt & Whitney J57-P-20
Nombre1
TypeTurboréacteur avec postcombustion
Poussée unitaire47,6 kN (80,1 kN avec postcombustion)
Dimensions
vue en plan de l’avion
Envergure10,87 m
Longueur16,61 m
Hauteur4,80 m
Masses
À vide9 038 kg
Maximale15 420 kg
Performances
Vitesse maximale1 823 km/h (Mach 1,72)
Plafond18 000 m
Rayon d'action965 km
Armement
Interne4 canons Colt-Browning Mk-12de 20 mm alimentés par 144 obus chacun
Externe2 000 kg de charge : 4 missiles air-air AIM-9 Sidewinder (2 Matra R550 Magic ou Magic IIpour la France), ou 12 bombes de 113 kg, ou 8 bombes de 227 kg, ou 8 paniers de roquettes Zuni, ou 2 missiles air-surface AGM-12 Bullpup
Avionique
Radar Magnavox AN/APQ-84 ou AN/APQ-94

Le F-8 Crusader (initialement F8U) est un intercepteur supersonique construit par Vought aux États-Unis. Embarqué à bord de porte-avions, il se caractérise par une entrée d'air frontale et par une voilureà angle de calage variable. Malgré une charge supplémentaire due à son équipement naval, il affiche les mêmes performances que son homologue basé à terre, le North American F-100 Super Sabre.

Historique[modifier | modifier le code]

En 1952, la Marine américaine souhaitait disposer pour son aéronautique navale d'un intercepteursupersonique de supériorité aérienne. Après un appel d'offres, le projet proposé par la compagnie Vought fut retenu. Sa particularité était que l'aile pouvait être inclinée de sept degrés vers le haut grâce à une poignée activée par le pilote. Cette augmentation de l'angle de calage provoquait le même effet qu'un aérofrein et offrait une meilleure portance. De cette façon, la vitesse d'appontage était nettement réduite et la visibilité du pilote était meilleure pendant la phase d'approche.

Le premier prototype dépassa le mur du son dès son vol inaugural, le . Le , un F-8A (première version de série) battit le record de vitesse établi par un North American F-100 Super Sabre, en atteignant 1 633 km/h sur un circuit de 15 km au départ du complexe militaire de China Lake. Le , un RF-8A (piloté par John Glenn) établit un nouveau record de traversée ouest-est des États-Unis, en reliant Los Angeles à New York à la vitesse moyenne de 1 167 km/h.

Appontage en 1962 d'un RF-8A de l'US Navy, version de reconnaissancedu Crusader. La voilure est inclinée en position haute pour augmenter son angle de calage, ce qui améliore la portance de l'appareil à basse vitesse.

Environ 1 260 Crusader furent construits au total. Les premières versions étaient armées de quatre canons de 20 mm et de roquettes dans une soute ventrale. Au fur et à mesure de leur production, les F-8 reçurent des améliorations progressives de leur radar, de l'électronique de bord, et un turboréacteur plus puissant. Les roquettes furent supprimées à partir de la version F-8D, tandis que les versions à partir du F-8E pouvaient emporter 2 000 kg d'armements divers sous les ailes. Un missile à courte portée à guidage infrarouge pouvait également être emporté sur chaque flanc de l'appareil. L'avion pouvait être ravitaillé en vol. Deux versions de reconnaissance furent réalisées : elles étaient dépourvues de canons et de radar, le gain de place et de poids permettant d'installer des caméras.

Mis en service à la fois par l'US Navy et l'US Marine Corps, le Crusader commença à être retiré des premières lignes dans la première moitié des années 1970. La version RF-8G de reconnaissance fut utilisée dans les unités d'active jusqu'en 1982, et dans la réserve jusqu'en 1987. Depuis cette date, l'US Navy ne dispose plus d'avion spécialisé pour les missions de reconnaissance.

Exportations[modifier | modifier le code]

Un F-8P exposé au musée de l'Air et de l'Espace du Bourget en 2006, dernière version du Crusader conçue pour l'aéronautique navale française.

Un F-8H Crusader anciennement de l'United States Navy reconditionné pour l'armée de l'air des Philippines en 1978.

Une version spéciale du Crusader fut construite pour l'aéronautique navale française sous l'appellation F-8E(FN) — FN pour « French Navy » —, en remplacement des Chance Vought F4U Corsair qu'elle utilisait depuis 1953. Les porte-avions de la Marine nationale étant plus petits que ceux de l'US Navy, il fallut augmenter l'incidence de l'aile ainsi que la surface des gouvernes de profondeur et modifier le dispositif hypersustentateur. De ce fait, les appareils ne pouvaient emporter que deux missiles air-air Matra R550 Magic de 1973 à 1989, Matra R550 Magic II à partir de 1988 ou AIM-9 Sidewinder contre quatre missiles pour leurs homologues américains. Les 42 appareils commandés furent livrés à partir de 1964 et équipèrent les flottilles 12F et 14F.

Les Crusader subirent plusieurs améliorations pendant leur service et, au début des années 1990, les 17 derniers exemplaires furent progressivement mis au standard F-8P afin de prolonger leur durée de vie de quelques années (révision intégrale du système électrique et des commandes de vol, nouvelle version du siège éjectable Martin-Baker, nouveaux équipements électroniques dont un ILS et un détecteur d'alerte radar)1. Les Crusader français furent définitivement retirés du service en décembre 1999 la flottille 12F fut mise en sommeil en attente du Rafale. En 35 ans de carrière, 28 appareils ont été perdus lors d'accidents, soit 66,6 % de la flotte.

L'armée de l'air des Philippines acquit, en 1977, 35 F-8H Crusader de l'US Navy, alors entreposés à Davis-Monthan Air Force Base, un cimetière d'avions du 309th Aerospace Maintenance and Regeneration Group. Avant leur livraison, 25 appareils furent reconditionnés par Vought, les 10 autres servant de réserve de pièces de rechange. Les pilotes, formés par les États-Unis sur le biplace d'entraînement TF-8A, étaient chargés de l'interception de bombardiers soviétiques2. L'entretien des Crusader s'avèra néanmoins de plus en plus coûteux et complexe. En 1988, décision fut prise de les interdire de vol et de les entreposer à la base Cesar Bala de Floridablanca. En 1991, la base fut touchée par l'éruption du volcan Pinatubo et la plupart des appareils, endommagés, furent revendus à la ferraille3.

Engagements[modifier | modifier le code]

Un F-8E(FN), première version du Crusader conçue pour l'aéronautique navale française, apponte sur l'USS Dwight D. Eisenhower (CVN-69)lors d'opérations militaires conjointes au large de Toulon en 1983.

Les RF-8A de reconnaissance effectuèrent plusieurs missions pendant la crise des missiles de Cuba en 1962, puis au-dessus du Laos juste avant les incidents du golfe du Tonkin en 1964, dans lesquels furent engagés quelques F-8E.

Pendant la guerre du Viêt Nam, les Crusader effectuèrent des missions air-air avec 19 victoires contre 3 avions abattus contre les MiG nord-vietnamiens soit le meilleur ratio de victoire de tous les types d'avions américains en combat aérien durant ce conflit. Les F-8 ont remporté quatre victoires avec leur canon Colt Mk 12 de 20 mm, le mécanisme d'alimentation des canons avait propension à se coincer pendant les manœuvres de combat à grande vitesse sous les g; quinze avec des missiles AIM-9 Sidewinder4. Entre juin et , pendant 12 combats au nord du Vietnam, les Crusader ont abattu quatre MiG-17 pour deux pertes. Sur les 19 avions revendiqués lors des combats aériens, 16 étaient des MiG-17 et trois des MiG-21. Les archives américaines indiquent que seulement trois F-8 ont été perdus au combat aérien, tous à cause des tirs de canon de MiG-17 en 1966, mais le Force aérienne populaire vietnamienne a affirmé que 11 F-8 avaient été abattus par des MiG. Un total de 170 F-8 seraient perdus pour toutes les causes - principalement des tirs au sol et des accidents - pendant la guerre5. Remplacés dans ce rôle par les McDonnell Douglas F-4 Phantom II à partir de la fin des années 1960, ils effectuèrent ensuite de nombreuses missions d'attaque ou de reconnaissance.

Les Crusader français ont été déployés de nombreuses fois lors d'opérations extérieures mais il n'y eut que deux engagements réels. Le , lors de l'opération Saphir II à Djibouti, deux appareils embarqués sur le Clemenceau furent pris en chasse au-dessus du golfe d'Aden par deux MiG-21 sud-yéménites. Ils parvinrent à se placer dans les 6 heures des MiG mais l'autorisation de tir leur fut refusée6,7. Lors de l'opération Mirmillon au Liban, un Crusader du Foch intercepta le deux Mirage 5 libyens non armés dans le golfe de Syrte8,9.

Variantes[modifier | modifier le code]

  • XF8U-1 : prototypes (2 exemplaires)
  • F8U-1 / F-8A : première version de série (218 exemplaires)
  • F8U-1P / RF-8A : version non armée de reconnaissance (144 exemplaires)
  • F8U-1E / F-8B : nouveau radar (130 exemplaires)
  • F8U-2 / F-8C : réacteur J57-P-16 plus puissant, quilles ventrales (187 exemplaires)
  • F8U-2N / F-8D : réacteur J57-P-20 plus puissant, amélioration avionique (152 exemplaires)
  • F8U-2NE / F-8E : nouveau radar et système de tir, capacités air-sol (286 exemplaires)
  • F8U-1T / TF-8A : version biplace d'entrainement (un seul prototype construit)
  • RF-8G : RF-8A avec réacteur J57-P-22 et avionique améliorée (73 avions modifiés)
  • F-8H : F-8D avec réacteur J57-P-20A et capacités air-sol du F-8E (89 avions modifiés)
  • F-8J : F-8E avec réacteur J57-P-20A et autres améliorations mineures (136 avions modifiés)
  • F-8K : F-8C avec capacités air-sol du F-8E (87 avions modifiés)
  • F-8E(FN) : version du F-8E destinée à la France (42 exemplaires)
  • F-8P : remise à niveau des F-8E(FN) (17 avions modifiés)
  • F-8 Digital Fly-By-Wire : avion expérimental à commande de vol électrique

Informations complémentaires

Poids0,57 kg
Dimensions20 cm
Echelle

1/48

Matériau

Plastique

Période

1939-1945/WW2

Nation

Allemand-German

Brand

Hobby 2000

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “F-8E Crusader “Marines””

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aimer ceci

0
Votre panier est vide !

Il semble que n'ayez aucun produit dans votre panier.

Visiter la boutique